Conseils et techniques de vélo de montagne

L’amélioration de vos techniques de vélo de montagne n’est peut-être pas la formation la plus excitante, mais c’est la partie la plus importante du vélo en dehors des descentes noueuses. Améliorer la façon dont vous roulez n’est pas seulement votre performance personnelle, mais tirer le meilleur parti de votre vélo à la fois sur la piste et la longévité de votre vélo.

D’abord mon astuce universelle, levez-vous sur les descentes et asseyez-vous sur les montées. Au début, cela contrecarre vos instincts.

S’asseoir pendant l’escalade est l’un des premiers conseils de vélo de montagne à suivre. Lorsque vous étiez enfant et que vous vous êtes rendu sur une colline, vous vous êtes levé pour appliquer plus de force aux pédales. C’était correct sur votre Huffy, mais les vélos de montagne n’ont pas besoin de la force supplémentaire lorsque vous êtes dans le bon rapport. En fait, la force supplémentaire couple la chaîne et tend les composants et finit par casser votre vélo. De plus, vous voulez que la plupart de votre poids tombe sur votre roue arrière. Rappelez-vous de faire tourner le pneu arrière lorsque vous vous êtes levé enfant? Vous gaspilliez de l’énergie. Gardez votre centre de gravité sur la roue arrière en gardant vos fesses dans le siège.

En descente, il est important de se tenir debout correctement. Vous voulez être équilibré et si vous frappez un rocher, vous voulez que votre corps soit prêt à faire des ajustements pour ne pas tomber. Gardez vos pieds même sur les pédales menant avec le pied le plus confortable. Restez lâche, alors que vous rebondissez, vous absorbez les bosses et les bousculades de votre vélo. Si vous êtes rigide, votre vélo vous décevra probablement.

Ma deuxième astuce universelle, le bon engrenage au bon moment. Ayez toujours le bon équipement sélectionné avant de commencer la montée. Si vous êtes un débutant, rétrogradez tôt et rétrogradez plus de vitesses que prévu. Vous voulez continuer sur votre lancée et maintenir la cadence de la pédale. La meilleure façon de le faire est de passer rapidement à l’équipement de grand-mère, puis de remonter avec élan.

En tant que débutant, soyez dans le rapport avant le plus bas pour 95% + de votre trajet. Vous n’aurez pas vraiment besoin du milieu et certainement pas des vitesses supérieures. Cela vous évitera d’avoir à penser au changement de vitesse à l’avant et à l’arrière, juste à l’arrière. Avec 7 à 9 vitesses, vous aurez suffisamment de choix pour à peu près tout ce que vous abordez. Quant à un intermédiaire ou avancé, restez dans le train avant moyen. Je le garde au milieu, sauf si je sais que je grimpe de 200 à 300 pieds, alors il n’y a pas de honte dans l’équipement de grand-mère.

Lorsque vous grimpez, il est important de réduire votre fréquence cardiaque. L’un des premiers conseils que quelqu’un m’a recommandé était de garder les yeux baissés sur la montée. Lorsque vous regardez au sommet de la colline, vous augmentez votre niveau d’anxiété et, par conséquent, votre fréquence cardiaque. Gardez les yeux sur votre ligne et à 10 pieds devant vous, et ne jetez qu’un coup d’œil modeste vers le haut. Vous y arriverez assez tôt, vous n’avez donc pas besoin d’ajouter du stress.

Votre vélo va où vous regardez, et le VTT, c’est comme conduire une voiture. Vous ne regardez pas le sol sur lequel vous conduisez, mais regardez vers l’avenir. Faites de même avec le VTT. Choisissez où vous voulez aller en regardant de 15 à 20 pieds devant vous. Choisissez votre ligne et faites confiance à votre instinct. Si vous voyez un obstacle, choisissez comment vous le contournez ou surmontez-le, mais ne vous fixez pas sur l’obstacle lorsque vous vous en approchez. Sinon, vous le frapperez.

Si vous descendez une pente très raide, penchez-vous en arrière sur votre roue arrière avec votre ventre sur le siège. Cela vous donne une stabilité supplémentaire lorsque vous atteignez des descentes à 60 degrés et ne retournez pas sur votre guidon. En règle générale, vous n’aurez pas besoin de le faire, sauf si vous êtes sur une descente très raide. Cette technique d’équitation demande beaucoup de pratique pour clouer.

Comment faire du vélo sous la pluie et la neige

Maintenant que l’hiver est là, il est important de savoir comment prendre soin de votre vélo lorsque vous le conduisez dans des conditions extrêmes. Il existe certains accessoires de vélo qu’il est important d’utiliser, afin d’améliorer la conduite et de prévenir les accidents, ainsi que de résoudre tout problème potentiel en cours de route.

Sous la pluie, les crevaisons sont considérablement plus courantes que sur le sec. Cela a à voir avec la façon dont les ordures se rassemblent, ce qui est généralement dans les modèles auxquels le cavalier inhabituel n’est pas habitué. Le résultat nécessite au moins un kit de patch, car il peut être difficile et misérable de patcher un pneu lorsque les choses sont mouillées et que vous devez marcher jusqu’à la pompe la plus proche. Un tube de rechange est de loin l’option la plus facile quand il verse des chats et des belettes. Pour cela, emportez des accessoires de vélo comme une clé si vous n’avez pas de roues à dégagement rapide, ainsi qu’un couteau à beurre pour faire sortir le pneu de la roue. De plus, il peut être utile d’essayer de s’éloigner du trottoir, où les débris s’accumulent souvent, et plus près des traces de pneus de la route, tant qu’il n’y a pas de voitures.

Dans la neige, n’ayez pas peur de prendre un itinéraire différent. Les routes principales qui sont normalement trop fréquentées pour les vélos sont généralement les seules dégagées après une tempête, ce qui signifie des conducteurs plus prudents et plus d’espace pour les cyclistes. Si vous voyez un patch rugueux, n’ayez pas peur de démonter et de marcher quelques blocs; c’est mieux que de prendre un déversement.

En arrivant à la maison, essuyez votre vélo et lubrifiez la chaîne. Si le cœur du vélo est la chaîne, l’eau est le cholestérol. Il existe des types spécifiques de lubrifiants qui fonctionnent bien dans des conditions humides – ils sont plus collants et aideront à garder la chaîne en rotation sans clics ni bosses.

En ce qui concerne la protection contre les éléments, vous voulez garder votre visage, vos mains, votre cœur et vos pieds au chaud, car ce sont les zones du corps qui drainent la chaleur le plus rapidement. Si vous roulez la nuit, pensez à une lumière qui clignote, qui alertera les voitures de votre présence et vous aidera à éviter les pièges.

Dans l’ensemble, le vélo en hiver aura plus de conséquences sur votre vélo que le vélo en été, mais si vous prenez bien soin et l’entretenez bien, vous ne devriez pas avoir grand-chose à craindre – l’entretien du vélo est toujours beaucoup moins cher que gaz.

Faites de la sécurité votre première priorité en Vélo de montagne roulant

Le Vélo de montagneest probablement l’une des formes de vélo les plus risquées. Il y a eu une augmentation alarmante du nombre d’accidents lors du Vélo de montagneces dernières années. Les blessures pendant le Vélo de montagne peuvent être très graves et dans le pire des cas, même mortelles. L’une des principales raisons des blessures graves lors de la randonnée à vélo est le manque de sensibilisation des personnes concernant l’utilisation correcte des équipements de protection tels que les casques et les coussinets de protection.

Il y a eu plusieurs cas dans le passé où des équipements de protection avaient empêché le cycliste de subir des blessures lors d’un accident. C’est la raison pour laquelle certains pays et états ont rendu obligatoire le port du casque lors de la conduite d’un vélo.

En plus de la forme de blessure la plus courante pendant le vélo, c’est-à-dire les blessures à la tête, d’autres types de blessures comprennent les blessures à la colonne vertébrale, l’inclusion, les blessures cervicales et les blessures thoraciques. Alors que les traumatismes crâniens représentent le nombre maximal de décès causés par des accidents de vélo, d’autres formes de blessures peuvent également devenir graves avec le temps et nécessiter un traitement chirurgical. Dans certaines blessures graves, le patient peut même avoir besoin d’être admis en soins intensifs. Tous ces incidents représentent un montant important de frais médicaux et de services hospitaliers pour la victime ainsi que pour le gouvernement de l’État. Par conséquent, il est fortement recommandé aux cyclistes de prendre soin de leur propre sécurité et de porter des équipements de protection tels que des casques et des coussinets pour atténuer la gravité des blessures.

Bien qu’il n’y ait pas de corrélation directe entre le port du casque et la diminution du nombre d’accidents en Vélo de montagne, il y a toujours plusieurs avantages à en porter un. Un bon casque protégera votre tête, votre cerveau et votre crâne des impacts directs lors d’une collision et réduira la gravité de la blessure. Par rapport aux coûts élevés, à la douleur intense et au risque causé par ces accidents, un casque est un investissement relativement beaucoup plus petit.

Selon une étude récente, il a été constaté que les jeunes cyclistes masculins qui considèrent le Vélo de montagnecomme une activité de loisir et de loisirs sont plus enclins à rencontrer des accidents graves par rapport aux cyclistes professionnels. En effet, les cyclistes professionnels sont correctement équipés de casques de vélo de montagne et d’autres équipements de protection. Par contre, un cycliste de loisir vient chercher son vélo et se lance dans son voyage sans aucune préparation. Peu importe que vous soyez un cycliste professionnel ou que vous rouliez juste pour le plaisir, l’important est de considérer votre sécurité comme la première priorité.

Casques – L’équipement de vélo de montagne le plus important

Le casque est sans aucun doute l’équipement de vélo de montagne le plus important qui est vital pour votre sécurité. Plusieurs types de casques de vélo de montagne sont disponibles sur le marché et sont conçus pour des types spécifiques de vélo de montagne. Par exemple, quelqu’un qui préfère la forme de conduite à risque, comme le saut de terre ou la descente, a besoin d’un casque de vélo de montagne intégral qui peut offrir une protection sérieuse. En revanche, une personne qui roule sur une seule piste ou en cross-country devrait porter un casque ouvert destiné à fournir une protection légère et bien ventilée.

La plupart des derniers casques de vélo de montagne sont faits de micro-coque moulée contrairement à la construction traditionnelle à coque dure. En effet, la micro coque moulée permet des ouvertures d’aération plus grandes et facilite la construction de différentes formes de casque. Beaucoup de ces casques sont également dotés d’une coque intérieure en mousse souple écrasable souvent renforcée de nylon.

Les prix des casques de vélo de montagne commencent à 20 $ pour un modèle de base et peuvent aller jusqu’à 250 $ pour les modèles avancés et haut de gamme. Les casques de base conviennent aux randonnées de loisirs à un rythme modéré tandis que les casques haut de gamme sont dotés d’une technologie de résistance aux chocs plus sérieuse et d’un rembourrage supplémentaire pour protéger votre tête même lors de chutes graves. Certains des casques les plus populaires sont les casques Bell, les casques Giro et les casques Met. Les casques Bell sont parmi les premières marques de casques à utiliser des inserts en fibre de carbone. Certaines autres marques incluent Giro, Specialized et Fox.

Certaines des principales caractéristiques que vous devez considérer lors de l’achat d’un casque de vélo de montagne sont répertoriées ci-dessous:

• Le nombre de bouches d’aération présentes dans un casque affecte le débit d’air qui le traverse. Par conséquent, assurez-vous que les casques que vous choisissez ont le bon nombre d’aérations pour vous offrir le refroidissement dont vous avez besoin pour votre type de conduite.

• Vérifiez le réglage de la bague intérieure. Il facilite un ajustement meilleur et plus personnalisé du casque pour plus de confort.

• Recherchez un rembourrage respirant et évacuant l’humidité pour absorber la transpiration. Le rembourrage amovible sera un avantage supplémentaire en termes de nettoyage et d’hygiène.

• Rien ne peut offrir un meilleur confort qu’un casque léger. Bien sûr, plus le casque est léger, plus le coût sera élevé.

• La taille correcte du casque est très importante pour un ajustement confortable. Bien que les casques de base ne soient disponibles qu’en une seule taille, les casques avancés comme les casques Bell sont disponibles en trois à quatre tailles différentes pour offrir un ajustement parfait pour chaque taille de tête.

• Un casque de marque dont les pièces de rechange sont facilement disponibles sur le marché est un bon achat car il assure une durée de vie plus longue de l’équipement de vélo de montagne.

Protégez vos poignets pendant que vous roulez

Si vous avez déjà apprécié le BMX ou le vélo de montagne, vous serez certainement conscient de l’importance de vous protéger contre les blessures. C’est pourquoi vous portez des accessoires de protection tels que casques, genouillères, coudières, shorts rembourrés, etc. Cependant, parmi ces nombreux choix d’accessoires de protection pour le vélo, vous devez les choisir en fonction de leur utilisation et de la manière dont ils vous protégeraient. des blessures.

Lorsque vous roulez, la possibilité de tomber est présente tout le temps, peu importe votre niveau dans votre sport. Tout simplement, les joueurs qui maîtrisent le jeu tombent aussi parfois, et parfois leurs blessures peuvent leur coûter cher. Ils peuvent les empêcher de pratiquer ce sport plus ou parfois, ils peuvent entraîner des handicaps et des défigurations permanents. C’est pourquoi il est crucial de comprendre le niveau de gravité des blessures.

Pendant la plupart des chutes, vous atterrissez souvent sur vos mains. Cela signifie que vos paumes sont souvent le premier point de contact avec le sol. Ensuite, la force d’impact s’applique à vos poignets, qui sont une partie relativement plus faible de vos mains. C’est là que le besoin de protéger vos poignets se fait sentir. Afin de protéger vos poignets, vous devriez essayer de poser la sécurité sur vos poings au lieu de mains ouvertes. Si vous atterrissez sur vos poings, la force de l’impact traverse de nombreuses autres parties de votre corps puisque vous êtes plus équilibré.

Les blessures les plus courantes à vos poignets sont les entorses, les fractures, les torsions et les ruptures. Vous pouvez réduire la gravité de ces blessures en portant des protège-poignets appropriés. Ces protège-poignets sont spécialement conçus pour ceux qui pratiquent des sports d’aventure et sont très enclins à se blesser les poignets.

De plus, comme la plupart de ces sports d’aventure vous obligent à vous déplacer à grande vitesse, la possibilité d’accumulation d’humidité et de sueur devient également une préoccupation. La plupart des protège-poignets professionnels d’entreprises telles que Protec, Triple Eight, 187 Killer Pads, Docmeter, etc. sont conçus avec la respirabilité à l’esprit. Ils sont fabriqués avec un tissu respirant et une mousse résistante aux chocs. Cela garantit que vous ne ressentez aucun inconfort en raison de l’humidité accumulée à l’intérieur de vos protège-poignets.

Les protège-poignets sont utiles non seulement pour le vélo, mais ils sont également utiles pour d’autres sports d’aventure, tels que la planche à roulettes, la planche longue, le ski, la planche à neige, etc. une occurrence commune au cours de tous ces sports.

Choisir les bonnes chaussures de vélo de montagne

Les chaussures de vélo de montagne sont peut-être l’un des équipements de vélo de montagne les plus importants. En plus d’offrir un soutien solide aux pieds et aux chevilles, ils sont importants pour améliorer vos performances de conduite. Lors de la sélection de vos chaussures de vélo de montagne, il est important de les choisir en gardant à l’esprit comment vous allez les utiliser. Les chaussures requises lors du cross-country seront très différentes de celles utilisées en descente. Avant d’acheter vos chaussures de vélo de montagne, vous devez être clair sur certains points, tels que:

Avez-vous besoin de chaussures légères et confortables qui offrent une protection maximale? Allez-vous porter les chaussures uniquement pendant la conduite ou pendant la marche? Avez-vous besoin de pédales automatiques?

Une fois que vous aurez répondu aux questions ci-dessus, vous aurez une idée claire du type de chaussures dont vous avez besoin. Pour vous faciliter le choix, voyons les différents types de chaussures de vélo disponibles:


Chaussures de descente:

 

Les chaussures de descente sont bonnes pour ceux qui préfèrent des chaussures plus lourdes et durables avec une protection solide. Ces chaussures ont une semelle dure et plate avec des crampons creusés. Les chaussures de VTT de descente sont un bon choix pour les activités de plein air. Pour de nombreux cyclistes, l’un des inconvénients possibles des chaussures de descente par rapport aux autres modèles est son poids. Cependant, il existe également certaines versions légères de chaussures disponibles qui comprennent une tige en mesh avec des empiècements en cuir et des fermetures simples pour la rendre plus légère sans compromettre beaucoup la protection.


Cales de course:


Idéal pour le cross-country et la course de performance, les crampons de course sont conçus spécifiquement pour le vélo. Les chaussures sont légères avec une semelle en plastique dur et une coque supérieure ferme. Ils sont dotés de sangles velcro pour fixer les fermetures à chaussures ou à crochets. Ces chaussures sont fabriquées à partir de matériaux de haute qualité comme des composés de caoutchouc et des polymères de carbone et sont donc généralement coûteuses par rapport à d’autres formes de chaussures de vélo de montagne. Ces chaussures ne sont pas adaptées à la marche et sont destinées uniquement au vélo et à ceux qui recherchent un soutien solide de la cheville.


Semelle plate:


Les chaussures à semelle plate sont un bon choix pour les personnes qui recherchent de nombreux autres activés en plus du vélo. Ces chaussures ont une semelle plate et ne sont pas équipées de cales. Si vous optez pour une randonnée en montagne où la traction par pédale est importante, vous pouvez trouver plusieurs variétés de chaussures de vélo de montagne conçues avec des semelles collantes en caoutchouc utilisées dans les chaussures d’escalade.Vous pouvez maintenant répertorier votre ensemble d’exigences et pouvez facilement juger Les chaussures conviennent le mieux à votre style de conduite et offrent le soutien de la cheville dont vous avez besoin.

Vêtements de protection pendant l’extrême Vélo de montagne

Le Vélo de montagne est généralement très risqué. Si vous êtes un cycliste extrême, vous avez besoin de vêtements spécialisés pour protéger votre corps contre les blessures. La descente est l’une des formes de Vélo de montagne les plus risquées et peut entraîner des accidents mortels. Par conséquent, il est important que vous portiez des coussinets de vélo de montagne appropriés et d’autres armures nécessaires pour protéger votre peau lors de tels accidents. Pour une bonne protection, il est important que vos équipements de protection vous correspondent bien sans restreindre votre mouvement. Trouver le bon équipement de protection qui vous va bien peut prendre du temps et doit donc être fait bien à l’avance avant la date de conduite. Garder cette tâche en attente jusqu’au dernier moment peut nécessiter que vous compromettiez votre sécurité.


Protection du haut du corps:


L’armure du haut du corps est utilisée pour protéger l’ensemble du haut du corps, y compris la poitrine, les épaules, les coudes, le dos et la colonne vertébrale. En règle générale, une armure du haut du corps comprend une plaque thoracique ventilée et une protection de la colonne vertébrale articulée. L’armure est généralement complétée par des coussinets de vélo de montagne appropriés pour une protection complète. Les coussinets de vélo de montagne, tels que les coudières et les chevilles sont importants pour compléter la protection du haut de votre corps. Certains maillots du haut du corps intègrent également des coudières intégrées pour une protection supplémentaire. Cependant, des coussinets séparés sont recommandés pour la libre circulation du corps.


Protection du bas du corps:


Les shorts rembourrés sont généralement utilisés pour offrir une protection au bas du corps. Le short rembourré est fabriqué avec un rembourrage intérieur doux et une coque extérieure dure. La doublure intérieure douce est conçue pour protéger les hanches, les cuisses, les fesses et le coccyx tandis que la coque extérieure dure protège le genou et le tibia. Des shorts rembourrés à jambe pleine sont également disponibles et offrent une protection complète du bas du corps dans un seul vêtement. Des coussinets séparés comme des protège-genoux, des protège-chevilles et des protège-tibias sont utilisés pour une protection supplémentaire du bas du corps.


Casques et gants:


Les casques de vélo de montagne sont indispensables pour les cyclistes de Vélo de montagne . Les casques offrent une protection contre la poussière, les débris et même les branches d’arbres. Ils prennent soin de votre tête, de votre cerveau et de votre crâne en cas d’accident ou de collision. Les casques agissent également comme un bouclier autour de votre tête pour le protéger des conditions météorologiques extrêmes. Les gants couvrent la paume et les doigts pour les protéger des coupures et des abrasions lors de chutes importantes. De plus, ils offrent une bonne adhérence et protègent vos mains de la chaleur et du froid. Lors de l’achat de gants d’équitation extrêmes, l’accent devrait être mis sur l’obtention d’une paire de gants à haute résistance aux chocs.

Conseils pour l’entraînement de vélo de montagne pendant les mois d’hiver

Nous sommes en janvier et vous parcourez d’anciens exemplaires de votre meilleur magazine de vélo de montagne en pensant au début du printemps, à la boue et en revenant dehors avec votre fidèle vélo de montagne. Il est vrai que lorsque vous êtes piégé à l’intérieur, les mois d’hiver peuvent sembler se prolonger sans fin. Alors que les murs commencent à se refermer sur vous, vous vous demandez si seulement il y avait une bonne solution pour s’entraîner au VTT en hiver. Et bien il y en a! Voici quatre façons fantastiques de continuer à être en forme et à se préparer au vélo de montagne, même lorsque la neige vole.


1) Ski de fond


Le ski de fond, ou ski nordique, nécessite des skis légers et des fixations qui se dégagent au talon. Le ski de fond est une routine d’exercice aérobie efficace et utilise les groupes musculaires identiques utilisés en vélo de montagne. Le ski peut vous faire sortir sur la piste, en travaillant votre cœur pour la stabilité, il gardera votre vision très nette pour lire les variations sur la piste et il fonctionne avec tous vos principaux groupes musculaires.

Puisque le mouvement est comparable à la marche, le ski de fond est simple à apprendre et est un passe-temps économique pour commencer.


2) Randonnée d’hiver


La randonnée hivernale permet d’explorer facilement l’arrière-pays pendant les mois d’hiver enneigés. Lorsqu’il y a un réseau de sentiers bien connu à proximité et que les conditions sont réunies, il est possible de faire de la randonnée avec des chaussures de randonnée isolées de haute qualité sur des sentiers bien remplis. Dans des situations glissantes, vous devrez peut-être ramasser des randonneurs ou des crampons pour améliorer votre traction.


3) Raquette


Vous voulez tracer votre propre piste? Pensez à louer ou à acheter des raquettes et dévalez les bois, les terrains de golf ou les parcs nationaux où vous vivez. Semblable au ski de fond, la raquette est facile à apprendre, peu coûteuse et un excellent entraînement cardio.


4) Patinage sur glace


Le patinage sur glace fait travailler le bas de votre corps et aide à garder les quadriceps, les ischio-jambiers et les muscles du mollet en bon état pour le vélo de montagne au printemps. Le patinage sur glace pourrait être un peu plus difficile à apprendre que le ski de fond et la raquette, mais c’est toujours aussi amusant. Le patin à glace est un excellent substitut au ski et à la raquette lorsqu’il fait froid, mais il n’y a pas suffisamment de neige.


Résumé:


Rester en forme décente pendant l’hiver ne signifie pas que vous devez rester coincé à l’intérieur du jogging sur un tapis roulant. Il y a tellement de façons amusantes de s’entraîner pendant l’hiver qui vous emmènent à l’extérieur, vous aident à rester en forme et vous préparent au vélo de montagne pendant le dégel du printemps.

Un bon design sportif: ce qu’il peut faire pour vous

Que vous aimiez l’alpinisme ou l’équitation, la randonnée ou le vélo, l’équipement que vous utilisez peut faire une grande différence dans votre performance globale. Lorsque vous choisissez un équipement doté d’un bon design sportif, vos niveaux de performance – ainsi que votre confort et votre plaisir de vos activités – obtiennent un coup de pouce. Bien qu’il existe une pléthore d’équipements et d’outils qui vous procurent des avantages et des avantages dans divers sports, la vraie valeur de chacun réside dans ce qu’il peut faire pour vous. Considérez cet exemple de bonne conception sportive et comment cela peut vous rendre la vie plus facile et vos loisirs plus agréables.


Sacs à dos roulants


Pendant des années, les enfants ont emporté des sacs à dos roulants à l’école. Mais ces sacs à dos roulants ne sont pas conçus pour une utilisation réelle à l’extérieur. Les petites roues en plastique et les cadres fragiles ne peuvent pas résister aux conditions difficiles de l’escalade et de la randonnée. Mais un autre type de sac à dos roulant pourrait-il faire l’affaire? Au lieu des petites roues en plastique dur et des poignées de traction montées sur de nombreux autres sacs à dos conçus pour être tirés derrière vous, qu’en est-il d’un dispositif de transport composé d’un cadre robuste et léger qui s’installe sur des sacs à dos de randonnée de haute qualité et d’un seul grand , balle centrée. Lorsqu’il n’est pas utilisé, le cadre bascule au-dessus du sac à dos. Un simple réglage fait tomber le cadre afin que vous puissiez facilement le tirer derrière vous ou le pousser devant vous, même sur les terrains les plus rocheux et les plus inégaux.



Le rollerball surdimensionné est un exemple de la façon dont une bonne conception sportive peut améliorer une bonne idée et la rendre encore meilleure. Contrairement aux petites roues, qui sont conçues pour rouler en douceur sur les sols carrelés des aéroports ou des trottoirs pavés, le rollerball est conçu pour les sols inégaux. Avec un cadre de sac à dos roulant, vous pouvez choisir entre porter votre sac à dos et le rouler sur le sol. C’est un avantage majeur pour quiconque aime faire de la randonnée mais souffre de mauvais genoux ou de mauvais dos.

Avec le sac à dos roulant, même ceux qui sont incapables de transporter un sac de 30 livres en plein air. Si la principale raison pour laquelle vous n’avez pas pu profiter de vos sports de plein air préférés est que vous ne pouvez pas transporter votre équipement pendant votre randonnée, le bon sac à dos roulant peut rouvrir votre monde.

Même si vous n’avez pas de problèmes de dos, de genou ou de hanches, vous apprécierez d’utiliser un sac à dos roulant pour votre alpinisme ou votre trekking. En tant que randonneur, votre autonomie est limitée par la distance que vous pouvez parcourir avec votre équipement. Lorsque vous devez vous décharger des épaules, votre seul véritable choix est de faire une pause, de retirer votre sac et d’arrêter votre randonnée jusqu’à ce que vous soyez prêt à reprendre votre fardeau. Avec le sac à dos roulant, vous ne devez jamais vous arrêter pour vous reposer simplement parce que vos épaules vous font mal. Vous pouvez simplement déposer le sac, ajuster le cadre et continuer à marcher. Vous verrez une avancée sportive majeure dans l’amélioration des performances et le nombre de miles que vous pouvez consacrer chaque jour en moyenne.

Ce n’est qu’un exemple de la façon dont une bonne conception sportive peut améliorer votre plaisir de vos activités de plein air préférées. Il y a des centaines d’autres idées et innovations de grands équipements sportifs disponibles pour ceux qui aiment sortir dans les bois et les montagnes et profiter du grand air.

Qu’est-ce que le vélo de montagne?

Le vélo de montagne est un sport intensif cardiovasculaire où les aventuriers font du vélo hors route. C’est généralement sur un terrain accidenté comme les montagnes, les ravins ou les ruisseaux et autres terrains irréguliers. Les cyclistes utilisent des vélos spécialement conçus qui sont similaires aux autres vélos mais intègrent également des fonctionnalités conçues pour améliorer les performances et la durabilité des vélos tout-terrain.


Où faites-vous du vélo de montagne


Ces casse-cou et amoureux de la nature peuvent trouver des endroits pour faire du vélo de montagne presque aussi facilement que vous trouvez une épicerie locale. La plupart des grandes villes ont un groupe ou un club local qui peut vous diriger vers les meilleurs sentiers. Si vous avez encore


Quels types de vélos sont utilisés?


La plupart des vététistes utilisent des vélos spécifiques conçus pour la conduite hors route. Ces vélos ont plusieurs éléments qui les aident à se démarquer sur un terrain accidenté ou difficile. Quelques-unes des principales différences comprennent …

Fourches à suspension
Freins à disque
Pneus larges à bande de roulement surélevée
Géométrie spécifique du cadre

Que font ces pièces spéciales et comment cela aide-t-il?

Fourches à suspension


La fourche avant de votre vélo est ce à quoi se trouve le pneu avant de votre vélo. Une fourche à suspension offre une suspension amortissante sur les côtés gauche et droit de la fourche. Ces fourches utilisent toutes sortes de méthodes pour absorber le choc de la compression de base du ressort, de la compression de l’air et même de la compression hydraulique. Cela est très utile lorsque vous roulez sur un terrain accidenté, car cela permet à votre vélo d’absorber le choc de la piste et évite à votre corps d’être battu.

Freins à disque

Les freins à disque sont des disques métalliques d’environ 8 à 10 pouces qui entourent le moyeu intérieur de la roue de vélo. Il y aura de petits trous sur tout le disque qui aideront à la modulation et à la dissipation thermique. Si les freins surchauffent, ils peuvent échouer. L’inclusion de ces trous aide à empêcher que cela se produise. Ces freins aident votre vélo à s’arrêter plus efficacement dans des conditions difficiles comme l’eau ou la boue.

Pneus plus larges à bande de roulement surélevée

Les pneus larges avec une bande de roulement surélevée aident votre vélo à adhérer dans un sol ou un terrain meuble. Les vététistes appellent souvent ces sculptures «noueuses». Ce mot fait référence à la taille de la bande de roulement surélevée.

Géométrie de cadre spécifique

La géométrie du cadre sur un vélo de montagne diffère considérablement de celle d’un vélo de route ou d’un vélo de banlieue. Le vélo est conçu pour garder son cycliste dans une position plus agressive qui lui permet de mieux gérer le vélo tout en naviguant à travers de gros rochers ou des obstacles. Un vélo de montagne aura des angles plus lâches qui garderont mieux son pilote dans la bonne position.